Comment bien déléguer ? – Le bonheur au travail #2

Written by Rubriques Actualités
Comment bien déléguer en entreprise ? - Aptitudes RH

Déléguer une mission ou une tâche n’est pas toujours évident. Cela demande une réelle confiance envers vos collaborateurs et une approche structurée. Comment bien déléguer, concrètement ?

 

Les façons contre-productives de déléguer

Il existe deux extrêmes en la matière.
D’une part, le manager qui n’arrive pas à déléguer réellement : toujours dans le contrôle, il vérifie chaque mission, chaque tâche, en permanence. Cette approche est contre-productive car elle revient finalement à faire deux fois le même travail.
D’autre part, le manager qui délègue trop : à l’inverse de l’exemple précédent, le risque est ici de laisser les collaborateurs en roue libre, sans ligne directrice.

Comment bien déléguer ?

Il faut donc trouver le juste milieu et structurer la délégation, la préparer. Attendre d’être débordé ou déléguer dans l’urgence sera là encore contre-productif et stressant.

La structuration est donc essentielle et s’appuie sur plusieurs points :

  • L’autonomie et les compétences de chacun : vous ne déléguerez pas de la même façon selon la mission et le collaborateur concerné. Certains seront habitués quand d’autres auront besoin de plus d’explications.
  • Les objectifs individuels et collectifs : définissez clairement la finalité de la mission ; le collaborateur doit savoir le but des actions qu’il va réaliser. Cela donnera du sens à sa mission, le motivera et lui évitera de s’éloigner du résultat escompté.
  • Le suivi de la mission : déléguer ne veut pas dire délaisser. Identifier et mettre en œuvre des indicateurs de suivi est primordial. Un tableau de bord vous permettra de vous rendre compte des étapes réalisées et de suivre les actions encore à accomplir.
  • L’échelonnage : formalisez des objectifs intermédiaires et annoncez des dates pour chacun.
  • Le feed-back : le collaborateur ne doit pas être en roue libre. Donnez-lui des retours, ce qui lui permettra de s’améliorer et le motivera davantage. Échanger sur les missions est un moteur de performance important.

Structurez votre façon de déléguer vous permet de prendre du recul par rapport aux missions concernées et d’être plus clair avec vos collaborateurs. Une confiance mutuelle peut ainsi s’établir.

Les collaborateurs se sentent d’autant plus autonomes et responsabilisés. Plus heureux dans leur relation de travail, ils s’investissent et se motivent davantage.

Website:

Formations Supplémentaires